Séniors : quelles solutions pour se loger et déménager ?

Séniors : quelles solutions pour se loger et déménager ?

  • Arthur Cassagnau
  • lundi 26 février 2018

Si la grande majorité des séniors aspirent à poursuivre leur vie au sein de leur domicile, d’autres préfèrent déménager pour briser l’isolement ou mieux-vivre leur perte d’autonomie. L’éventail des possibilités ne cesse de s’élargir, tout comme les aides financières couvrant une partie du déménagement.

Quels logements choisir pour les séniors ?

Environ 8 Français sur 10 soulignent leur volonté de vieillir chez eux. Cependant, même en bonne santé, prendre de l’âge impose souvent des travaux d’aménagement : barres d’appui, téléassistance, douche à l’italienne, prises d’électricité en hauteur, mobilier approprié. À ce titre, le viager permet aux séniors vendeurs de continuer à vivre dans le bien immobilier en question et de percevoir une rente mensuelle de la part de l’acheteur jusqu’au décès du crédirentier. 

Pour les personnes âgées en situation de dépendance, l’EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) reste l’option préconisée. Cette catégorie d’établissement propose un pack de services minimum (chambre individuelle, animation, entretien, restauration, etc.) pour délivrer une aide et prodiguer des soins au quotidien. Le loyer additionne prix de l’hébergement et tarif dépendance. Sachez que les personnes très dépendantes, dont l’état requiert des soins médicaux permanents, sont orientées vers les USLD (unités de soin de longue durée).

Pour les séniors autonomes, l’offre peut se porter sur les résidences-autonomie à vocation médico-sociale (anciennement foyers-logements). Pilotées par des organismes publics ou associatifs, elles abritent, dans des appartements privatifs, des personnes aux revenus modestes, à partir de 60 ans. Le sénior vit en toute indépendance tout en profitant d’espaces communs de sociabilité. Autre option : les résidences de services traditionnels qui alternent services gratuits et payants. Cette formule est adéquate pour les séniors, propriétaires ou locataires, cherchant de la convivialité et des conditions de sécurité optimales (plain-pied, digicode, gardiennage, vidéosurveillance, etc.).

D’autres solutions alternatives de déménagement sont à envisager à l’instar de l’accueil familial, le sénior résidant au sein d’une famille tiers, la colocation médiatisée pour ses vertus intergénérationnelles, ou encore le basique logement chez l’enfant (aidant familial).

Les aides financières aux séniors pour le déménagement

En fonction de l’âge, du niveau de perte d’autonomie ou de revenu, les séniors peuvent percevoir différentes aides. Citons l’aide sociale à l’hébergement (ASH) allouée par le département, l’aide personnalisée à l’autonomie (APA) et toutes les aides au logement telles que l’allocation de logement sociale (ALS) ou l’aide personnalisée au logement (APL). Néanmoins, bien qu’elles puissent y contribuer, ce ne sont pas des aides spécifiques au déménagement.

Il faut alors interroger divers organismes en fonction de votre situation de cotisants notamment l’Ircantec (retraite complémentaire publique), la CNRACL (retraite des fonctionnaires territoriaux et hospitaliers) ou la MSA (sécurité sociale des agriculteurs. Elles distribuent des aides pour faciliter la mobilité des séniors, y compris pour financer les travaux d’aménagement du futur logement. L’aide aux retraités en situation de rupture (Asir) est une prestation participant aux frais des retraités en situation de rupture. Le déménagement en fait partie, sachant que l’aide, plafonnée à 1 800 €, court sur une période maximale de 3 mois.

En revanche, un sénior ne peut emporter tous ses meubles et toutes ses affaires dans des logements en établissements médicalisés comme dans une résidence privée. Les surfaces d’habitation sont en effet plus restreintes, ce qui nécessite de faire du tri dans les objets et même les vêtements. Il est possible d’en revendre une partie pour financer le déménagement, de faire des dons à des associations (Emmaüs, Croix Rouge) ou aux proches (enfants, petits-enfants). S’ils n’ont pas la place, ces derniers peuvent les entreposer dans un garde meuble, comme ouistock.fr, afin de les récupérer dès qu’ils le pourront !

Commentaires sur l'article : Séniors : quelles solutions pour se loger et déménager ?

Blog Image

Besoin d'aide pour vendre votre bien ?





Trouvez votre agence immobilière !



Utilisez le comparateur !

Vous aimerez aussi...

Estimer son bien : Notaire, internet ou agence immobilière?


Faire estimer son bien est la première étape lors d’une vente immobilière. Il existe plusieurs manières de faire évaluer son bien. Vous pouvez utilise...
     Lire plus

Vendre un bien immobilier en 4 étapes


Pour vendre un bien immobilier, il faut passer par plusieurs étapes cruciales. Cela commence par les diagnostics et l’évaluation du bien, puis la sign...
     Lire plus